en es
en es
Menu

Sécurité

Usurpation d’identité et fausse signature : que faire ?

Dans les secteurs bancaires et gouvernementaux, il existe un risque de fraude documentaire très important. Ces fraudes passent par l’usurpation d’identité et la réalisation de fausse signature. Chaque jour, de nombreuses personnes en France en sont victimes et ont recours à la justice en déposant des plaintes. En plus d’être contraignant pour les personnes physiques, il en coûte également des milliers d’euros aux entreprises et Etats chaque année. La signature manuelle étant facilement falsifiable, il est impératif de s’armer efficacement avec des processus plus sécurisés comme la signature électronique. Un document signé électroniquement ne peut pas être modifié après sa signature contrairement à la signature papier. Notre logiciel de signature électronique Checkn’Sign.io vous permet également de vérifier en temps réel l’identité du ou des signataires, ces informations viendront sceller et garantir la protection de vos documents, des informations et des données qu’il contient en générant une enveloppe de preuves.

La signature électronique est-elle légale ? Quelles sont les réglementations pour la signature électronique ?

Notre outil de signature électronique Checkn’Sign.io est un dispositif 100% légal et sécurisé. Conforme au règlement de l’Union européenne No 910/2014 sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques (eIDAS), notre solution se base sur des principes de confiance et de sûreté qui répondent entièrement à la réglementation et au décret sur la signature électronique.

Qui peut certifier une signature électronique ?

En tant que Prestataire de Services de Certification Electronique (PSCE) qualité RGS et eIDAS, ARIADNEXT dispose de ses propres infrastructures d’émission de certificats (PKI) et de signature. Avec Check’nSign.io, nous vous proposons une signature électronique qualifiée et avancée basée sur une identité vérifiée à l’aide d’un justificatif d’identité. Cette approche repose sur l’automatisation complète du processus d’enregistrement de la demande de certificat, et sur l’hébergement des bi-clés de signature dans des modules cryptographiques centralisés (HSM), conformément aux nouveaux standards européens eIDAS.

Comment faire certifier une signature électronique ?

La signature électronique est une alternative numérique à la signature manuscrite. Elle a la même valeur légale tout en assurant un niveau de sécurité plus élevé. En effet, l’identité du signataire est vérifiée avant la signature et contrairement à la signature papier, un document signé ne peut pas être modifié après sa signature. Cette étape de vérification d’identité garantit la certification de la signature au regard de la loi et par conséquent, sa validité et son intégrité.

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.